Les enjeux économiques

Coûts directs pour l'entreprise

L'intégralité du coût direct des accidents du travail et des maladies professionnelles (indemnités journalières, frais médicaux et hospitaliers, rentes...) est supportée par les entreprises au travers des cotisations de sécurité sociale.

Coût moyen brut d'un accident de travail (AT) en euros :

En 2006, les accidents du travail et maladies professionnelles ont entraîné :

Coûts indirects pour l'entreprise

Pour l'entreprise, de nombreux autres coûts qualifiés d'«indirects» viennent s'ajouter aux cotisations, par exemple:

La maîtrise des risques professionnels permet d'accroître les performances de l'entreprise.
En effet, l'évaluation des risques et la recherche de mesures de prévention adaptées peuvent conduire à une remise en question du processus et des procédés de fabrication, des organisations, des moyens matériels, ce qui peut conduire à une réduction des coûts et, par voie de conséquence, de la cotisation des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT-MP).
Un autre effet direct comme la diminution du taux d'absentéisme peut avoir un retour économique positif trés rapide pour l'entreprise.

L'action ergonomique permet d'optimiser les conditions de travail, les postes existants ou à l'étude, afin de limiter la fatigue des opérateurs et de garantir un niveau de performance humaine la plus constante possible.
Le confort au travail est une notion nouvelle incontournable dans l'environnement concurrentiel actuel si l'entreprise souhaite développer sa productivité et son niveau d'exigence qualité.